Voici le script de notre vidéo intitulée : La Bible est-elle parfaite ? Ainsi qu’un approfondissemtn au sujet de certaines questions que vous pourriez vous poser. Vous serez surpris des réponses aux questions.

Script de la vidéo

En 1842 Joseph Smith, le premier prophète et président de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a écrit 13 croyances de base de cette religion. La numéro 8 dit ceci :

“Nous croyons que la Bible est la parole de Dieu dans la mesure où elle est traduite correctement ; nous croyons aussi que le Livre de Mormon est la parole de Dieu.”

D’un coup toutes les personnes qui ne connaissent pas notre religion se disent sûrement : “Oh là, ça fait beaucoup de blasphèmes dans une seule phrase.” Ne vous inquiétez pas ! On va vous expliquer tout ça.

Dans cet épisode on va examiner deux questions :
1. La Bible est-elle parfaite et infaillible?
2. Et, peut-il y avoir des Ecritures en dehors des pages de la Bible?

On va vite fait parler du Livre de Mormon, mais on vous expliquera plus en détail ce que c’est dans un prochain épisode.

La bible est-elle parfaite et infaillible ?

Oui, nous croyons que la Bible est un livre d’Ecritures dans la mesure où elle est traduite correctement. Nous croyons qu’il peut y avoir des erreurs dans la Bible. Nous croyons que Dieu a inspiré les hommes pour l’écrire, mais ce sont des hommes mortels qui l’ont écrite. Elle n’a pas été écrite littéralement par le doigt de Dieu comme les 10 commandements. Des hommes imparfaits l’ont écrite, d’autres hommes imparfaits l’ont canonisée, d’autres hommes imparfaits l’ont traduite maintes et maintes fois. On n’espère qu’aucun d’eux n’a fait exprès d’y mettre le désordre, mais les saints des derniers jours ne sont pas fermés à l’existence de l’erreur humaine dans le texte biblique.

Voici un exemple assez innocent : quand Saul est en route vers Damas avec d’autres personnes une lumière surgit et le Christ ressuscité lui apparaît. Actes 9:7 dit : “Les hommes qui l’accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne.”

Mais quand cette histoire est re-racontée dans Actes 22:9, Paul dit : “Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui parlait.”

C’est un petit souci qui n’affecte pas beaucoup l’histoire de la Bible, mais voilà le problème : Si vous croyez que la Bible est sans défaut, vous devez concilier ces deux Ecritures d’une façon ou d’une autre. Et les gens ont effectivement trouvé des moyens de le faire. Les saints des derniers jours peuvent aussi essayer de les concilier, on les voit et on se dit : “Heu … c’est étrange. J’imagine que quelqu’un n’a pas écrit correctement cette histoire.”

Nous croyons que la doctrine de l’infaillibilité biblique n’est pas un enseignement clair dans la Bible elle-même. Comment ça se fait ? Le Nouveau Testament tel que nous le connaissons n’existait pas avant 200 ans après que le dernier livre n’ait été écrit. Aucun des auteurs n’écrivait dans le but d’avoir une Bible cohérente, mais plutôt leur propre ouvrage séparé, avec quelques commentaires sur des ouvrages passés qu’ils avaient à disposition. Et aucun de ces ouvrages n’affirme être parfaitement exact.

De plus, nous croyons que de nombreuses “vérités précieuses et simples” extrêmement importantes contenues dans la Bible ont été perdues de la Bible avec les siècles. Notamment mais pas uniquement : la véritable nature de Dieu, l’importance des principes de l’Évangile et des ordonnances, en particulier à l’époque de l’Ancien Testament, certains enseignements sur la vie pré-mortelle, et autres.

Peut-il y avoir des Ecritures en dehors des pages de la Bible?

Dans son ensemble, la Bible est une source inspirée de vérité, mais nous ne croyons pas qu’elle soit parfaite ni que ce soit tout ce que Dieu avait à nous dire. Au contraire, la Bible est la preuve que Dieu a toujours appelé des prophètes pour transmettre sa parole à ses enfants, où qu’ils soient. La Bible est le récit de ces enseignements prophétiques d’Afrique, d’Asie et d’Europe. Nous croyons que Dieu a aussi appelé des prophètes dans les Amériques. Le récit de leurs enseignements s’appelle Le Livre de Mormon. “Mormon” étant juste le nom d’un prophète, comme Moïse ou Pierre.

Certaines personnes sont, naturellement, méfiantes du Livre de Mormon parce que la Bible dit clairement dans l’Apocalypse : “ Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre.” Nous le tenons là, n’est-ce pas ? La Bible est la dernière des paroles écrites de Dieu. Tout autre chose affirmant être Ecriture est hérétique, n’est-ce pas ?

C’est une interprétation compréhensible, mais encore une fois, nous devons nous souvenir que lorsque ce verset a été écrit, le Nouveau Testament n’existait pas encore. Ce verset ne s’applique qu’au livre de l’Apocalypse, il dit même : “ la prophétie de ce livre.” L’apocalypse était un ouvrage indépendant à l’époque. En plus de cela, des Écritures similaires existent dans l’Ancien Testament, mais nous choisissons de les interpréter différemment, sinon elles condamneraient la plupart de l’Ancien et tout le Nouveau Testament. Nulle part dans la Bible il est dit que les Ecritures ne peuvent pas exister en dehors de ces 66 livres choisis pour être canonisés. Nous croyons que c’est un enseignement extra-biblique, ce qui est un peu ironique.

En fait, la Bible elle-même fait référence à d’autres livres d’Ecritures que nous n’avons pas dans la Bible.

Maintenant, au cas où vous auriez un doute, sachez que les Saints des Derniers Jours aiment la Bible. Je crois que c’est un livre d’Ecritures. Les Saints des Derniers Jours tiennent à la Bible, tout comme nous tenons au Livre de Mormon. Nous croyons que les deux sont inspirés de Dieu et qu’ils vont de pair pour nous enseigner la foi en Jésus-Christ, notre Sauveur.

Si vous ne connaissez pas le Livre de Mormon, bien sûr, je ne m’attends pas à ce que vous me croyez sur parole quand je dis que c’est un livre d’Écritures. Tout comme vous avez dû découvrir par vous-même que la Bible est vraie, vous devez faire le travail spirituel qu’il faut pour savoir que Le Livre de Mormon l’est aussi. Vous devriez probablement commencer par le lire. Si vous voulez essayer, cliquez sur le lien qui se trouve dans la description ci-dessous.

Commandez un Livre de Mormon GRATUIT !

En savoir plus au sujet de La Bible

Il y a deux manières de percevoir la Bible que les Saints des derniers jours ne partagent pas.

1. La Bible ne contient pas tout ce que nous devons savoir

La première est que la Bible est parfaite et contient tout ce que nous devons savoir pour guider notre foi. Mais en plus des incohérences et des parties mal traduites, la Bible fait allusion à des croyances et des pratiques et ne les explique pas. Cela pourrait signifier que ces croyances et pratiques étaient très bien connues dans le christianisme primitif. Ou alors qu’elles ne sont pas développées aujourd’hui, mais qu’elles l’ont été auparavant. Nous ne pouvons pas imaginer que nous avons chaque lettre (épître) que Paul a écrite. Nous n’en avons que quelques-unes.

Paul a dit dans 1 Corinthiens 15:29 :

« Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ?»

C’est dans la Bible, mais aucun chrétien, à l’exception des Saints des Derniers Jours, n’a d’autres informations ou ne pratique le baptême pour les morts. Nous croyons que chaque personne ayant vécu doit avoir la chance d’accepter ou de rejeter le Christ. Si cela ne se produit pas pendant leur mortalité, alors ils en auront l’occasion dans le monde des esprits avant leur résurrection.

Mais un esprit ne peut pas être baptisé, nous devons donc faire ce travail pour eux par procuration. Nous avons des informations provenant de prophètes modernes et d’autres écritures pour nous aider à connaître la doctrine et la pratique, comme le faisaient les premiers chrétiens.

Un autre exemple, c’est lorsuqe Paul a dit aux versets 40 et 41 :

« Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ; mais autre est l’éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres. Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile ».

Il est difficile de savoir de quoi Paul parle. Sauf que nous avons le récit d’une vision reçue par Joseph Smith et Sydney Rigdon en présence d’autres personnes dans laquelle ils ont vu les trois degrés de gloire dans les cieux et ils ont décrit et consigné cette vision dans les Écritures modernes. Peut-être que Paul a également décrit une vision similaire dans une épître, mais elle n’existe plus.

2. La Bible n’est pas la parole finale pour guider la croyance chrétienne

Voici une autre manière de percevoir la Bible que les Saints des Derniers Jours ne partagent pas. La parole de la Bible n’est pas l’autorité finale pour guider la croyance chrétienne. Il est évident que cela ne peut pas fonctionner car il existe 48 000 dénominations distinctes du christianisme dont les croyances s’appuient toutes sur la Bible. Dieu donne son autorité à une seule église vivante, et il doit y avoir un prophète à sa tête.

Pourquoi la Bible ne parle-t-elle pas du Livre de Mormon ?

Le Livre de Mormon a été écrit par les descendants de la tribu de Joseph qui ont été conduits hors de Jérusalem avant que Babylone ne la détruise vers 600 avant J.-C. Ce sont donc des écrits de Joseph pour ajouter un deuxième témoin à la Bible, qui rassemblent des écrits de Juda. Ézéchiel fait allusion à ce deuxième récit dans l’Ancien Testament (Ézéchiel 37:16–19) :

Et toi, fils de l’homme, prends une pièce de bois, et écris dessus : Pour Juda et pour les enfants d’Israël qui lui sont associés. Prends une autre pièce de bois, et écris dessus : Pour Joseph, bois d’Éphraïm et de toute la maison d’Israël qui lui est associée.

Rapproche-les l’une et l’autre pour en former une seule pièce, en sorte qu’elles soient unies dans ta main.

Et lorsque les enfants de ton peuple te diront : Ne nous expliqueras-tu pas ce que cela signifie ?

Réponds-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, je prendrai le bois de Joseph qui est dans la main d’Éphraïm, et les tribus d’Israël qui lui sont associées ; je les joindrai au bois de Juda, et j’en formerai un seul bois, en sorte qu’ils ne soient qu’un dans ma main.

Si la Bible est imparfaite, Dieu est-il imparfait ?

Non. Dieu est parfait. Mais il est forcé de travailler avec nous, et nous sommes tous imparfaits. Les prophètes sont aussi imparfaits. L’écriture est imparfaite. La traduction est imparfaite. Même si tout cela est imparfait, tout cela nous donne assez pour chercher Dieu et le trouver.

Certains utilisent ces versets pour affirmer que la Bible est parfaite :

Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.

(2 Timothée 3:16-17)

Le mot « utile » ne signifie pas « parfait ». Nous sommes accomplis par le Christ et par sa grâce pour être acceptés en sa présence pour devenir cohéritiers avec lui. L’inspiration vient de Dieu sous une forme pure, mais nous sommes des récepteurs, des exécutants et des traducteurs imparfaits de sa parole.

Qu’en est-il de la malédiction dans le livre de l’Apocalypse ?

BibleStudyTools.com (qui n’est pas un site de Saints des Derniers Jours) montre l’ordre chronologique des livres du Nouveau Testament de manière assez fiable. Le voici :

  • Jacques – 50 après J.-C.
  • Premier Thessaloniciens – 52-53.
  • Deuxième Thessaloniciens – 52-53.
  • Galates – 55.
  • 1 Corinthiens – 57.
  • 2 Corinthiens – 57.
  • Romains – 57-58.
  • Philippiens – 62-63.
  • Colossiens – 62-63.
  • Philémon – 62-63.
  • Éphésiens – 62-63.
  • Luc – 63.
  • Actes – 64.
  • 1 Timothée – 65.
  • Tite – 65.
  • 2 Timothée – 66.
  • Marc – 66.
  • Matthieu – 67.
  • Hébreux – 67.
  • 1 Pierre – 67-68.
  • 2 Pierre – 68.
  • Jude – 68.
  • Apocalypse – Livre de l’Apocalypse – 68.
  • Jean – v. 85.
  • Épîtres de Jean – 90-95.

Jean avait encore beaucoup à écrire après le livre de l’Apocalypse, donc la malédiction à la fin de l’Apocalypse la concerne elle-même et non la Bible entière. Les livres ont également été canonisés dans différents ordres, par différentes confessions chrétiennes.

Les Saints des derniers jours prétendent-ils avoir toutes les Écritures ?

NON ! Le Livre de Mormon dit que le Christ a visité les dix tribus perdues après avoir visité les descendants de Joseph dans les Amériques. Ils ont sûrement des écritures qu’ils rapporteront avec eux à leur retour. Des parties du Livre de Mormon ont été scellées et Joseph Smith n’a pas été autorisé à les traduire parce que nous ne sommes pas encore dignes de les lire. Dans le Livre de Mormon, il est dit que Joseph, qui a été vendu en Égypte, a écrit, et nous ne sommes pas encore dignes d’avoir ses paroles, et qu’il en va de même des écrits de Jean-Baptiste. Peut-être que ces écrits seront révélés pendant le millénium. Voici ce que le Christ a dit aux peuples du Livre de Mormon :

Et parce que mes paroles siffleront, beaucoup de Gentils diront : Une Bible ! Une Bible ! Nous avons une Bible, et il ne peut y avoir davantage de Bible.

Insensé, qui diras : une Bible, nous avons une Bible, et nous n’avons pas besoin de davantage de Bible. Avez-vous obtenu une Bible autrement que par les Juifs ?

Ne savez-vous pas qu’il y a plus d’une nation ? Ne savez-vous pas que moi, le Seigneur, votre Dieu, j’ai créé tous les hommes, et que je me souviens de ceux qui sont dans les îles de la mer, et que je règne dans les cieux en haut et sur la terre en bas, et que je fais parvenir ma parole aux enfants des hommes, oui, à toutes les nations de la terre ?

Pourquoi murmurez-vous parce que vous allez recevoir davantage de ma parole ? Ne savez-vous pas que le témoignage de deux nations est le témoignage pour vous que je suis Dieu, que je me souviens d’une nation comme d’une autre ? C’est pourquoi, je dis les mêmes paroles à une nation qu’à l’autre. Et lorsque les deux nations s’uniront, les témoignages des deux nations s’uniront aussi.

Et je fais cela afin de prouver à beaucoup que je suis le même hier, aujourd’hui et à jamais, et que j’envoie mes paroles selon mon bon plaisir. Et parce que j’ai dit une parole, vous ne devez pas supposer que je ne peux pas en dire une autre ; car mon œuvre n’est pas encore finie, et elle ne le sera pas avant la fin de l’homme, ni à partir de ce moment-là, ni jamais.

C’est pourquoi, parce que vous avez une Bible, vous ne devez pas penser qu’elle contient toutes mes paroles ; et vous ne devez pas non plus penser que je n’en ai pas fait écrire davantage.

Car je commande à tous les hommes, à la fois à l’est et à l’ouest, et au nord et au sud, et dans les îles de la mer, qu’ils écrivent les paroles que je leur dis ; car c’est d’après les livres qui seront écrits que je jugerai le monde, chacun selon ses œuvres, selon ce qui est écrit.

Car voici, je parlerai aux Juifs, et ils l’écriront ; et je parlerai aussi aux Néphites, et ils l’écriront ; et je parlerai aussi aux autres tribus de la maison d’Israël, que j’ai emmenées, et elles l’écriront ; et je parlerai aussi à toutes les nations de la terre, et elles l’écriront.

Et il arrivera que les Juifs auront les paroles des Néphites, et les Néphites auront les paroles des Juifs, et les Néphites et les Juifs auront les paroles des tribus perdues d’Israël, et les tribus perdues d’Israël auront les paroles des Néphites et des Juifs.

Et il arrivera que mon peuple, qui est de la maison d’Israël, sera rassemblé chez lui dans les pays de ses possessions ; et ma parole sera aussi rassemblée en une seule. Et je montrerai à ceux qui combattent ma parole et mon peuple, qui est de la maison d’Israël, que je suis Dieu et que j’ai fait alliance avec Abraham que je me souviendrais de sa postérité à jamais.

(Extrait de 2 Néphi 29)

Article original publié sur SaintsUnscripted.com et traduit par Christine.